Blog
microsoft origami
Le problème avec l'usage du concept d'Open-source dans l'art (ou la notion d'accès théorisée par Jeremy Rifkin), c'est qu'il est trop souvent ramené au contexte économique lié au copyright. La prise en compte des rouages de l'économie de marché est fondamentale pour comprendre la philosophie du libre, mais elle porte avec elle son florilège de valeurs morales qui masque à mon avis d'autres perspectives intéressantes. D'autant que le rapport à l'économie dans la culture française est pétrie de morale. Le libre représente en France le partage de la pauvreté plutôt que de la richesse, héritage de la gauche chrétienne. Une oeuvre doit être libre, son code source ouvert au nom de la générosité. Mais n'y a-t-il pas d'autres enjeux artistiques derrière cette relation du code à l'art ?

A la page 147 de Langages de l'art, Nelson Goodman distingue les arts "autographiques" des arts "allographiques". Il écrit : "Désignons une oeuvre comme autographique si et seulement si la distinction entre l'original et une contrefaçon a un sens ; ou mieux, si et seulement si même sa plus exacte représentation n'a pas, de ce fait, statut d'authenticité. Ainsi la peinture est autographique, la musique est non-autographique ou allographique.".

Ainsi, la musique (ou la littérature) serait un art allographique dans la mesure ou celui-ci est régit par une notation plus ou moins complexe : la partition pour la musique, l'alphabet pour la littérature. L'origami participe de ce point de vue à un art allographique mû par une notation, qu'il s'agisse du diagramme ou du déplié. La programmation informatique comme art participerait également d'un art allographique d'autant que de nombreuses oeuvres en font leur sujet : "Symphony for dot matrix printers", The users.

Cette distinction des arts entre musique et peinture semble contestable au vu par exemple de la musique concrête ou certaines peintures de Sol Le Witt. Mais il faut retenir ici les concepts plutôt que l'exactitude du classement.

Selon Nelson Goodman (toujours dans le chapitre III de langages de l'art) un art allographique à deux phases tandis qu'un art autographique n'en a qu'une : "Une différence notable entre la peinture et la musique est que le compositeur a fini son travail lorsqu'il a écrit la partition, même si ce sont les exécutions qui sont les produits terminaux, tandis que le peintre doit achever le tableau. Peu importe le nombre des études ou des révisions faites dans l'un ou l'autre cas, la peinture est à ce point de vue un art à une phase et la musique un art à deux phases.".

Les phases dont il parle m'intéresse beaucoup. Entre deux phases, un temps se déroule qui peut être un processus, une histoire ou une dislocation complète. En ce qui concerne le pliage, un origamiste qui réalise un modèle en fonction d'un livre est un interprète. Il saisit plus ou moins le sens de l'oeuvre selon la taille, la facture, la couleur, le grain du papier, le contexte, la vitesse d'exécution du pliage, etc. Néanmoins, le lien entre la notation et son exécution (sa terminaison) peut s'avèrer plus complexe. La notation a plus ou moins d'autonomie. La partition de la Troisième sonate pour Piano de Pierre Boulez a plus d'autonomie par rapport à l'oeuvre jouée qu'une partition de Bach par rapport à son interprétation. On peut observer cette partition pour ce qu'elle est et peut même être exposée. Sur le principe de l'oeuvre ouverte, de nombreux artistes on le sait proposent une boîte à outil conceptuelle, notation, diagramme, script, programme, outil, machine etc. Mais la relation demeure souvent causale. On demeure du processus... Mais la fabrication d'une chose n'est-elle pas l'histoire de cette chose ?

J'adore les paradoxes et tensions entre la notation et son exécution qui forment un moment singulier qui serait l'oeuvre : une histoire de la chose. Il faut pour cela une notation autonome ou résistante. La beauté du code diront les programmeurs. Le déplié d'un origami est exactement cela : plus beau parfois que le modèle plié. La complexité des plis qui s'entrecroisent fascinent. Le déplié est une véritable énigme pour celui qui s'évertuerait à vouloir le plier. Le déplié est un puzzle, c'est à dire une énigme explicite qui met au défi. A quelques exceptions prêts, les oeuvres d'art sont souvent des énigmes implicites : elles suggèrent une énigme, engage une interprétation, un déploiement du sens. Les Ambassadeurs de Hans Holbein sont pour moi un exemple historique d'énigme explicite, qui montre clairement un problème (l'os de seiche en bas du tableau) et confère à l'oeuvre le statut de jeu à part entière.

18 mars 2007
13-05-2017
02-04-2017
17-03-2017
24-01-2017
10-01-2017
09-01-2017
23-12-2016
13-09-2016
12-09-2016
19-08-2016
12-08-2016
10-08-2016
28-07-2016
20-07-2016
25-06-2016
11-06-2016
24-05-2016
26-04-2016
04-04-2016
05-02-2016
02-01-2016
16-01-2015
30-12-2014
22-12-2014
14-10-2014
10-10-2014
01-10-2014
27-09-2014
12-09-2014
09-09-2014
06-09-2014
31-08-2014
26-08-2014
20-08-2014
14-08-2014
07-08-2014
11-07-2014
26-06-2014
17-06-2014
11-06-2014
21-04-2014
13-04-2014
11-04-2014
28-03-2014
14-03-2014
12-03-2014
07-03-2014
24-02-2014
22-02-2014
09-02-2014
27-01-2014
13-01-2014
16-11-2013
10-11-2013
20-10-2013
12-10-2013
27-09-2013
07-09-2013
13-08-2013
11-08-2013
04-08-2013
02-08-2013
22-07-2013
14-06-2013
03-06-2013
28-05-2013
20-05-2013
14-05-2013
30-04-2013
26-04-2013
13-04-2013
09-04-2013
06-04-2013
22-03-2013
19-03-2013
06-03-2013
24-02-2013
18-02-2013
08-02-2013
03-02-2013
29-01-2013
30-12-2012
29-12-2012
28-12-2012
23-12-2012
14-12-2012
09-12-2012
26-11-2012
11-11-2012
28-10-2012
26-10-2012
23-10-2012
11-10-2012
09-10-2012
05-09-2011
04-07-2011
04-05-2011
26-03-2011
01-09-2010
08-08-2010
07-08-2010
06-08-2010
05-08-2010
04-08-2010
03-08-2010
02-08-2010
01-08-2010
31-07-2010
29-07-2010
28-07-2010
26-07-2010
25-07-2010
15-07-2010
26-06-2010
22-06-2010
08-06-2010
21-04-2010
15-04-2010
08-04-2010
05-04-2010
18-03-2010
14-03-2010
11-03-2010
27-02-2010
21-02-2010
13-12-2009
27-11-2009
23-11-2009
13-11-2009
06-11-2009
25-10-2009
11-10-2009
28-09-2009
27-09-2009
26-09-2009
25-09-2009
23-09-2009
22-09-2009
21-09-2009
13-09-2009
11-09-2009
08-09-2009
06-09-2009
04-09-2009
24-08-2009
20-08-2009
06-08-2009
01-08-2009
21-07-2009
12-07-2009
29-06-2009
23-06-2009
10-06-2009
21-05-2009
16-05-2009
13-05-2009
07-05-2009
01-05-2009
29-04-2009
26-04-2009
08-04-2009
27-03-2009
07-03-2009
01-03-2009
19-02-2009
09-02-2009
24-01-2009
16-01-2009
11-01-2009
20-12-2008
12-12-2008
25-11-2008
12-11-2008
02-11-2008
21-10-2008
30-09-2008
23-09-2008
11-09-2008
09-09-2008
07-09-2008
22-08-2008
17-08-2008
13-08-2008
09-08-2008
16-06-2008
15-06-2008
07-06-2008
28-05-2008
06-04-2008
21-03-2008
15-03-2008
07-03-2008
25-02-2008
15-02-2008
11-02-2008
22-01-2008
19-01-2008
18-01-2008
13-01-2008
10-01-2008
01-01-2008
30-12-2007
29-12-2007
12-12-2007
29-11-2007
23-11-2007
18-11-2007
17-11-2007
11-11-2007
26-10-2007
21-10-2007
30-09-2007
23-09-2007
19-09-2007
13-09-2007
09-09-2007
08-09-2007
29-08-2007
25-08-2007
08-08-2007
06-08-2007
22-07-2007
20-07-2007
17-07-2007
13-07-2007
12-07-2007
07-07-2007
29-06-2007
24-06-2007
11-06-2007
09-06-2007
06-06-2007
23-05-2007
22-05-2007
21-05-2007
17-05-2007
13-05-2007
11-05-2007
29-04-2007
22-04-2007
19-04-2007
04-04-2007
01-04-2007
18-03-2007
16-03-2007
15-03-2007
04-03-2007
01-03-2007
25-02-2007
02-02-2007
27-01-2007
22-01-2007
06-01-2007
30-12-2006
27-12-2006
18-12-2006
15-12-2006
09-12-2006
01-12-2006
26-11-2006
14-11-2006
06-11-2006
23-10-2006
10-10-2006
07-10-2006
03-10-2006
01-10-2006
09-09-2006
08-09-2006
20-08-2006
06-08-2006
27-07-2006
23-07-2006
17-07-2006
15-07-2006
03-07-2006
26-06-2006
09-06-2006
28-05-2006
19-05-2006
16-05-2006
23-04-2006
15-04-2006
02-04-2006
26-03-2006
20-03-2006
09-03-2006
07-02-2006